Winter People

 

« J’avais aussi compris qu’il valait mieux éviter de la contrarier. Tantine s’emportait vite et n’appréciait guère qu’on la contredise. Quand quelqu’un refusait de la payer, elle versait une poudre noire tirée d’une de ses bourses en cuir sur sa maison en marmonnant d’étranges incantations. (…)
— S’il te plaît, réponds-moi, Tantine. Est-ce qu’on peut faire revenir les morts ? ai-je insisté en jetant une poignée de têtes-de-violon dans son panier.
Elle m’a dévisagée longuement de ses petits yeux noirs, la tête penchée.
— Oui, il y a bien un moyen. Les rares qui le connaissent le transmettent à leurs enfants. Et puisque tu es ce que j’ai de plus proche d’une fille, je te transmettrai le secret. »
 
Et si l’amour était vraiment plus fort que la mort ? Et si l’on avait la possibilité de ramener de l’au-delà l’être qu’on aime le plus au monde ?

En 1908, Sara perd sa fille, tombée dans un puits. Folle de désespoir, refusant de se résigner à la mort de son enfant, elle met en pratique une vieille recette héritée de sa nourrice indienne. Et ramène sa fille à la vie… Un siècle plus tard, la ferme de Sara est occupée par Alice et ses deux filles, Ruthie et Fawn. La petite ville voisine est depuis longtemps le siège de disparitions inexpliquées, de carnages étranges. Et, un matin, Ruthie se rend compte que sa mère a disparu. En retournant toute la maison pour trouver des indices, l’adolescente et sa jeune sœur découvrent une cachette dans la chambre d’Alice. A l’intérieur, un vieux cahier : le journal de Sara.

Je remercie une nouvelle fois Clow qui m’a offert cet ouvrage dans le cadre de notre Swap d’Hiver !  ^_^ J’avais besoin de renouveler ma Wishlist en livre de poche alors j’étais allée au Furet du Nord de Lille. C’est la couverture puis le titre qui m’a interpellé. Winter People m’a évoqué Game Of Thrones avec les marcheurs blancs. Dès lors, j’ai eu envie de parcourir ces pages.

J’apprécie ces histoires autour d’une ville en particulier et où plusieurs époques sont évoquées, ici, les années 1900 et de nos jours. Je me demande toujours à quel moment, quand, pourquoi et comment, ces époques ne vont plus faire qu’une.

C’est un roman polyphonique très bien écrit. Chaque chapitre est raconté selon un point de vue différent. Celui de Sara ou de son mari, celui de Ruthie, de sa soeur, Fawn ou bien de Catherine, une femme éprouvée par la vie, dont le compagnon a trouvé la mort en quittant West Hall. Et tous ensemble font avancer l’histoire. Inévitablement, les faits survenus en 1900 ont une incidence sur le temps présent. Le thème du foyer est au cœur du roman. La maison de Sara, la maison de Ruthie, les secrets que la bâtisse renferme. Personnellement, j’ai la curiosité de me demander qui a vécu avant moi dans mon logement actuel, quelle a été sa vie, son quotidien, son époque …

L’écriture est fluide et le suspense bien mené. J’ai adoré cette lecture. Je pense d’ailleurs que je pourrais la relire plus tard. Longtemps après avoir tourné la dernière page, l’histoire et ses protagonistes sont restés en tête. Je pense à la petite Gertie et à ses gardiennes …

😉

 

Publicités

5 réflexions sur “Winter People

  1. J’ai justement l’intention de demander ce livre pour la prochaine LC Babelio (tout à l’heure, puisqu’il est minuit passé), et ta chronique me conforte dans mon choix 🙂 Je croise les doigts !

    J'aime

  2. oh qu’il a l’air tentant ce livre. Je note. *Marie*

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s