Miss Alabama et ses petits secrets

Miss Alabama et ses petits secrets

Il est loin le temps où Maggie représentait fièrement l’Alabama, au concours de Miss America.

À 60 ans, fatiguée, elle pense avoir connu le meilleur de la vie et s’apprête à mettre fin à ses jours, sur la pointe des pieds, sans gêner personne.

Seulement il fallait que Brenda téléphone à ce moment-là. Deux places pour un spectacle de derviches tourneurs, dans huit jours, ça ne se refuse pas… Pour faire plaisir à son amie, Maggie accepte de retarder l’échéance d’une semaine.

Et ces quelques jours vont lui montrer que l’existence a encore beaucoup plus à lui offrir qu’elle ne le croyait…

Je vous en avais parlé sur la page Facebook. En juillet, je m’étais inscrite à un Swap de l’été, dans la catégorie « petit paquet » et j’ai ainsi fait la connaissance de la blogueuse Mademoiselle Maeve. Je suis vraiment heureuse de la tournure qu’à pris ce swap et d’avoir gardé contact avec Maeve.

Elle m’a envoyé ce livre que je souhaitais. Un « non fantastique » pour changer. Fannie Flagg est l’auteur d’un de mes romans préférés. Si je devais partir très loin et emporter quelques titres, Beignets de Tomates Vertes, serait dans le lot, à 100%. C’est un livre que j’adore relire de temps en temps.

En découvrant ce titre à la librairie et le résumé, j’ai eu envie de retrouver la plume de Fannie. J’ai eu quelques difficultés à rentrer dans l’histoire, me demandant à chaque fois si ça allait me plaire.

Tout comme dans Beignets de Tomates Vertes, il n’y a pas de chapitrage numéroté, mais des chapitres titrés et courts, ce qui est agréable. Les titres donnent le ton. La narration à la troisième personne du singulier passe par différents personnages ce qui renforce la connaissance de l’univers présenté, la ville et le quotidien dans lequel Maggie évolue.

Je ne peux pas dire que ce soit le coup de cœur, comparé à l’autre roman. Cependant, j’ai vraiment eu du mal à quitter ces personnages et le roman m’a donné de bonnes réflexions sur le bonheur et la vie.

Maggie a atteint la soixantaine, elle a une vie confortable et est agent immobilier. Célibataire, elle ne s’est jamais mariée. Sa vie est rythmée par son travail, l’agence Red Mountain Realty, où travaille Ethel et Brenda, sa meilleure amie.

Tout va pour le mieux. Or Maggie n’attend plus rien de la vie et décide de tirer la révérence. Pour résumer en quelques mots, c’est l’histoire d’une ex-miss Alabama qui essaie d’en finir… Pendant ma lecture, je ne cessai de me dire « Est-ce qu’elle mesure la gravité de son acte ? » Point du tout !

C’est également l’histoire de Red Mountain, cette ville d’Alabama, de la gue-guerre entre les différentes agences immobilières, d’une sublime maison appelée Crestview et de ses protagonistes.

Nous avons :

Ethel Clip âgée de quatre vingt ans (la retraite, elle connait pas!) offre une critique de la société actuelle qu’elle ne comprend pas. Elle ressasse le passé. « Dans mon temps, on faisait si, on faisait ça, on avait plus de classe.. »

Brenda, la meilleure amie de Maggie qui est complexée par son physique. Elle est ronde, boulimique, accro au grignotage.  Mais peu à peu, elle va prendre confiance en elle et changer son regard sur elle-même et accomplir de bonnes choses.

La regrettée Hazel, fondatrice de l’agence immobilière Red Mountain Realty, décédée il y a six ans. Un personnage hors du commun. Son absence bouleverse Maggie, Ethel et Brenda. « Si Hazel était là… » Comment survivre sans Hazel ?

Babs, l’agente immobilière véreuse qui ne recule devant rien pour obtenir des marchés, quitte à inventer les pires mensonges dans le dos des autres…

Presque jusqu’à la fin, Maggie est toujours décidée à passer à l’acte. Du coup, je trouve que la vraie fin arrive trop vite. C’est mon seul regret sur ce livre. Et tout comme Beignets de Tomates Vertes, il ne serait pas étonnant que je me mette à le relire !

😉

Publicités

3 réflexions sur “Miss Alabama et ses petits secrets

  1. Coucou miss!
    Ravie aussi d’avoir répondu au swap de Coralie, ça m’a permis de te rencontrer et j’en suis vraiment heureuse!
    Désolée que tu n’aies pas eu le même coup de cœur pour ce roman que pour Beignets de tomates vertes.
    Je t’embrasse,
    Maeve

    J'aime

  2. A la lecture du résumé j’ai eu peur que ce ne soit une version de  » Vieux, râleur et suicidaire » de Fredrik Backman au féminin qui fût un coup de coeur pour moi. Du coup j’ai peur d’être déçu par cette lecture. *Marie*

    J'aime

  3. Pingback: Premier Appel du paradis | Mes petits bonheurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s