Trolls et Légendes 2015

Trolls et légendes 2015

J’attendais ce festival un peu comme la venue de Noël et l’euphorie n’a pas été au rendez-vous.

Mais bon, j’étais en bonne compagnie, avec mon meilleur ami, sa coloc et son copain.

🙂

Les bémols ont commencé avec la réservation des billets sur le Web. Les années précédentes, nous achetions à la Fnac. Cette année, que nenni, il a fallu passer par le virtuel avec non seulement des frais de dossier (inexistants) et des frais de paiement. Euh… Depuis quand on paie un surplus avec Paypal ? L’arnaque oblige.

Trolls 2015 L'attente

Nous avons passés une éternité à chercher une place de parking et nous nous sommes affolés en découvrant les kilomètres de file d’attente pour les achats de billets et la file des billets prévente. L’astuce des billets en prévente, c’est d’éviter ce genre d’attente. On n’y a pas échappé. Heureusement, la pluie avait cessé et on a eu assez de cran pour passer devant tout le monde et gagner du temps.

Une fois passé les gorilles de l’entrée, ces espèces de videurs qui fouillent les sacs à moitié ou vous ordonnent de circuler alors que vous attendez le reste du groupe, on y était !

20150404_135215

Ce samedi, il y avait du monde ! A ne plus savoir où donner de la tête.

Il était très facile de nous perdre. Plusieurs fois, je me suis sentie abandonnée. C’est aussi le souci quand on est en groupe. On a pas tous la même vitesse de croisière !

J’ai retrouvé mon Krokmou alias Adora et nous avons fait un bout de chemin ensemble jusqu’au stand des éditions La Cabane à Mots. Ce qui m’a permis de mettre des visages sur des noms évoqués au cours de nos discussions livresques. Et d’ailleurs, la prochaine fois que je les croise, je leur prendrai une de leur antho-noire.

Puis ce fut autour de Laëtitia qui attendait dans la file de dédicace de Robin Hobb qui m’a reconnue. Et c’est tout. Il y avait bien trop de monde d’heure en heure pour apercevoir les connaissances issue de Facebook.

20150404_152828Un troll se baladait parmi les humains… Heureusement, ce n’était pas un troll farceur qui marchait dans la forêt. (cf)

Le festival s’est agrandi avec la partie extérieure. J’ai rencontré nombre de personnes déguisées. C’est magique ! Légolas, Mérida, des elfes, des fées, des persos tout vert, des trolls. J’ai même fait la bise à…un grand type à crinière ! Cette année, je n’ai pas fait la chasse aux cosplays. Je ne sais pas s’il y a eu la traditionnelle remise de prix du plus beau costume.

J’y ai vu des merveilles qui étaient plutôt onéreuses. J’entends bien la valeur de l’artisanat mais… et bien que je sois partie avec une certaine somme, il était hors de question que je paie ces prix. Des stands des années passés m’ont donc manqué.

 Trolls 2015 CuirCes sacs sont magnifiques mais le prix piquent les yeux.

Trolls 2015 GrenouillesCes petites grenouilles m’ont plu. Par contre, je n’ai pas retenu le nom du stand 😦 Quelqu’un pourrait m’aider ?

Je suis tout de même revenue avec quelques achats. Voilà le butin :

Butin Trolls 2015

Ma priorité était de trouver l’anthologie Trolls & Légendes.

La couverture en jette :

Anthologie Trolls & Légendes 2015

Et c’est l’occasion de découvrir la plume de quelques auteurs présents sur le salon et inconnus au bataillon dont les copinautes me parlent. De plus, il y a une nouvelle spin-off de Léonora Kean, la fille de la sorcière de guerre Rebecca Kean, saga de Cassandra O’Donnell !!! Dès que je termine ma lecture en cours, je saute dessus !!!

J’ai trouvé l’anthologie sur le stand de Cassandra O’Donnell. C’est toujours un plaisir d’échanger avec elle et je lui ai pris un autre livre qui ne figure pas sur la photo parce que c’est une surprise.

Ensuite, j’ai craqué pour un marque-page Dracula issue du film de Francis Ford Coppola avec Gary Oldman. Vlad est en visite à Londres et s’apprête à faire la rencontre de Mina. Le marque-page est double puisque de l’autre côté, il y a la représentation de Dracula en vieil homme.

Sur le stand de Mathieu Coudray, je me suis procuré le badge de son chat-pirate. J’adore l’illustration. Un de ces jours, je me la prendrai certainement en format A4.

Passant devant le stand des Éditions Le Héron d’Argent, le titre Fissures Noires de Jess Kaan a attiré mon attention. En effet, j’en avais entendu du bien et Frédéric Livyns se l’était procuré. Ayant les mêmes goûts, je me suis approchée pour lire le 4e de couverture et ce que j’y ai lu m’a plu. J’aurai aimé rencontré l’auteur mais il n’était pas sur le stand à ce  moment là.

Avant dernier achat, nous avons cherché longtemps et avons fini par la trouver ! Natacha Bailly en dédicace de l’illustration que j’ai prise. J’avais craqué dessus à Chimères et Légendaires la semaine passée.

20150404_161748

C’est une artiste que j’apprécie beaucoup.

Elle m’a été présenté par Laëtitia à Mariembourg au festival Chimères et Légendaires 2014. A cette époque, touchée par son illustration L’arbre de vie, je la lui avais prise.

Ce dessin ci-présent a une histoire. Il a été réalisé dans le cadre d’une action pour lutter contre la maladie l’épidermolyse bulleuse. Destiné à être vendu aux enchères, le don sera reversé à une association caritative.

Pour le point culture :

Les enfants papillons sont atteints, dès leur naissance, par une affection génétique – l’épidermolyse bulleuse – rendant leur peau très vulnérable, fragile, comme les ailes d’un papillon. Au moindre traumatisme, ou même spontanément, se forment des cloques ou décollements bulleux, puis des plaies comparables à des brûlures, dont la guérison est extrêmement lente, parfois même impossible.

C’est une maladie rare qui pour l’instant ne connaît pas de traitement.

Avant l’évocation de cette pathologie, jamais je n’en avais entendu parler. Ce qui me plait dans ce dessin, outre le fait qu’il y ait un jeu entre le noir/blanc et ces deux couleurs que j’aime bien, c’est la symbolique de l’espoir.

Le tout dernier achat n’est autre que le t-shirt collector, souvenir de ces 10 ans de festival. Je l’ai essayé une fois rentrer. Soulagement, il me va en mode tunique.

Bilan financier : 68 neurones de dépensés.

Bilan moral : plus jamais le samedi !

😉

Publicités

2 réflexions sur “Trolls et Légendes 2015

  1. Désolé d’avoir été absent, si l’on se croise sur un autre salon, ne pas hésiter à me ramener fissures noires pour dédicace !!!! Jess Kaan.

    J'aime

  2. Pingback: Les lectures du mois d’avril | Mes petits bonheurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s