Projet Almanac

Le rendez-vous était pris à 19h45 devant le ciné ; je suis arrivée à 19h55 et il n’était plus possible d’aller voir Kingsman : Services Secrets. Alors, on s’est rabattu sur le choix numéro 2 : Projet Almanac. A vrai dire, il n’y avait que moi qui souhaitait le voir et je priai intérieurement pour que ce ne soit pas une GN (gros navet) parce qu’à 11,10€ la place, ça fait mal. Je n’avais d’ailleurs pas assuré la fois précédente avec La nuit au Musée 3 : Le Secret des Pharaons. Quand on a l’abonnement, on peut se permettre d’aller voir un film pourri…

PROJET-ALMANAC-Affiche-France

Un groupe d’adolescents trouve le moyen de voyager dans le temps. Tout à la joie d’expérimenter leur invention, ils en oublient que leur comportement dans le passé peut avoir des conséquences désastreuses sur le présent et l’avenir.

Ce film de science-fiction est tourné à la Blair-Witch et introduit David Raskin, un lycéen ingénieux qui souhaite rentrer au MIT ! – L’institut de technologie du Massachusetts. A l’aide de ses deux meilleurs amis Adam et Quinn et de sa sœur la camérawoman, il film un projet et l’envoie au MIT en guise de lettre de motivation. L’institut l’accepte mais il ne décroche pas de bourse conséquente pour payer les 45 000 dollars de frais d’inscription. Outch… le prix, ça ne rigole pas.

Il faut donc trouver un moyen de gagner cet argent et c’est en cherchant dans le grenier que David et sa sœur font une découverte. Dans un carton, ils aperçoivent une vieille caméra. Le film montre la fête d’anniversaire de David quand il avait sept ans et chose plus étonnante, le jeune garçon s’aperçoit dans le film, lui à l’âge adulte. Commence alors une enquête vers la fabrication d’une machine à remonter le temps.

Projet Almanac 1

Ce thème a été maintes fois vu et revu mais le mode de tournage m’a bien plu ainsi que les relations entre les personnages et leur psychologie. Dans un premier temps, c’est le rêve puis arrive l’envers du décor. Des règles sont établies mais c’est David qui les enfreint afin d’améliorer son propre destin. A chaque fois que le passé est bouleversé, le présent devient une autre réalité si bien que David est perdu. Pour finir, il décide de retourner à la source afin de ne jamais refaire cette découverte. Seulement, l’histoire se répète. C’est étrange de penser qu’on puisse être bloqué dans un cycle. Peu importe ce qui est fait, si on l’a déjà vécu, comment sortir de cette boucle ?

Je constate sur Allociné que le film n’a pas beaucoup plu. Personnellement, j’ai bien aimé. Moui, d’ailleurs, j’étais la seule de mon groupe. Ce genre de film me fait toujours réfléchir à la temporalité et à ses problématiques. Les acteurs ne sont pas connus mais jouent plutôt bien. Un sf que je recommande !

😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s