The Originals

Je cherchais une nouvelle série à découvrir et c’est chose faite. The Originals ou Les vampires originels est une série dérivée de l’univers Vampire Diaries. C’est une information que je viens de découvrir. Je ne suis pas fan de cette série ni de True Blood. Rectification, j’ai en horreur True Blood. Ça ne passe ni en série ni en livre. Bouarf !!! Mais, c’est en furetant sur les sites de streaming que j’ai accroché avec la saison 1 de The Originals.

The Originals

Le vampire originel Klaus fait son retour au Vieux Carré, un quartier français de la Nouvelle Orléans. Dans cette ville qu’il a aidé à construire quelques siècles plus tôt, il y retrouve son ancien protégé, le diabolique et charismatique Marcel. Dans l’espoir d’aider son jeune frère à trouver la rédemption, Elijah est contraint de s’allier avec des ennemis de Marcel…

Klaus verra que beaucoup de choses ont changé, comme le fait que les sorcières n’aient plus le droit de pratiquer de la magie, que les loups-garous ont été exclus de la ville et que les vampires règnent à présent. En parallèle, il découvrira également sa paternité. Cet enfant pourrait bien tout changer…

Le premier épisode a été un peu difficile à cerner et pourtant déterminant pour moi. Si je n’accroche pas dans les premiers instants, je lâche l’affaire. Oui, je suis dure ! Et voilà donc la petite introduction qui met en scène l’arrivée de la famille originelle sur les bords du Mississipi il y a 300 ans. Nous faisons la rencontre des trois protagonistes principaux : Elijah, Rebecca et leur demi-frère Niklaus.

La difficulté pour moi vient du fait qu’il y ait beaucoup d’interlocuteur et que je n’arrivais pas à déterminer qui étaient qui. Des humains ? D’autres vampires ? Des sorcières ?

Un bond dans le présent nous invite à la Nouvelle Orléans que les Originels ont quitté il y a un siècle. Au fur et à mesure, je comprends que la ville est « partagée » entre les Vampires gouvernés par Marcel (un beau gosse black – voilà, je l’ai dit, enfin un black que je trouve à croquer !) ; les Sorcières (dont je m’étonne de ne voir aucun mec. Les sorciers, ça existent non ? Comment se reproduisent-elles ?) ; les Humains qui vivent dans une insouciance étonnante et les lycanthropes, anciens maîtres de la ville, chassés par les vampires, ils vivent reclus dans le bayou.

Elijah, vampire dandy et originel, revient dans la ville qu’il a créé avec son frère et sa sœur pour déterminer qui tire des ficelles destinées à capter l’attention de Niklaus et pourquoi. Là, il découvre l’improbable. Une louve ayant eu un unique rapport avec son frère porte son enfant. Ce dernier va inévitablement être pris pour cible. On découvre qu’Elijah est un « homme de parole » déterminé à protéger sa famille coûte que coûte.

En parallèle, Niklaus souhaite récupérer les clés de la ville. Une lutte se met en place ainsi que des stratagèmes et autres manipulations. Son adversaire n’est autre que Marcel – Marcellus son ancien compagnon et Niklaus ne comprend pas comment il a réussi à chasser les loups et soumit les sorcières. Ainsi plusieurs intrigues viennent se mêler à la principale.

Rebecca est également de la partie. Elle aimerait vivre une vie indépendante de ses frères, hélas, Elijah finit par disparaître et là voilà à la Nouvelle Orléans pour tenter de le retrouver.

La construction des épisodes me plait beaucoup :

Introduction, titre sur fond noir, développement de l’intrigue, dénouement et nouveau suspens dans les deux dernières minutes. Aaaah !! Une recette terrible qui m’a fait enchaîner les épisodes.

Ici, vampires ne sont pas des tendres. Ils peuvent échapper à la brûlure du soleil au moyen d’accessoires ensorcelés par la magie. Chose qui continue à m’étonner puisque les sorcières, seules pratiquantes de la magie, détestent les vampires. Cependant, tout dans cette série n’est question que d’ascendant et de manipulation pour parvenir à ses fins.

klaus-dans-the-originals

Donc les vampires ne sont pas des tendres. Pour se nourrir, ils mordent. Ils ont un pouvoir de persuasion et adorent arracher le cœur de ceux qui les énervent. Attention donc à ne pas les froisser. On peut cependant échapper à leur pouvoir ou leur faire du mal grâce à une plante qui s’appelle la Veine de Vénus. Quelques incohérences m’ont un peu soulé. Oui parce que certains humains côtoient les vampires et se trouvent étonnés d’être des larbins à vampire. Et ce n’est que plus tard qu’ils se prémunissent de leurs actes avec la Veine. Mais bon…cela participe à l’intrigue.

The Originals sorcieres

Les sorcières sont un peuple de femmes mystérieuses. Elles obéissent à un ordre des choses dicté par leurs aïeules qui leur parlent lors de communication avec le monde des esprits. Dans cette saison, elles doivent achever un rituel qu’elles ont commencé mais l’une des élues choisi de fuir orchestrant une fin du monde sûr et certaine.

Les loups garous sont représentés tout d’abord par Haley qui découvre que la meute dont elle est originaire a été maudite il y a longtemps, inversant la malédiction de la lycanthropie. Son but dans cette saison sera de briser la malédiction et de faire la part entre ses adjuvants et ses ennemies.

Les humains quant à eux sont représentés par le prête du quartier français et sa nièce, Camille qui tient un bar fréquenté par les communautés. Un bar est un lieu de rencontres, n’est-ce pas ? Camille est hantée par l’acte meurtrier et suicidaire de son frère quelques années plus tôt. Elle cherche à savoir si son frère était fou ou si quelqu’un ou quelque chose l’a poussé à ces atrocités.

TheOriginals-1x03_07(Elle a fait des études en psychologie – elle arrive très bien à cerner Klaus qui apprécie ses jugements. Barmaid, elle est aux premières loges de toutes les intrigues qui ont lieu dans le quartier.)

Pendant toute la saison, je me suis demandée pourquoi sur les trois Originels présentés, un seul se démarquait des autres en imposant sa loi ? Il s’agit de Niklaus, le frère le plus redouté parmi les créatures lycanthropes, sorcières, humains et vampires ! Réponse, parce que le scénario lui donne carte blanche et en fait un personnage qui fait ce qu’il veut à qui il veut. Mais certes, la saison se clos avec les dénouements des intrigues lancées dès le départ, les tensions s’apaisent, tout fini bien.

Ou presque. Comme à leurs habitudes, les scénaristes ouvrent une porte dans les derniers instants. Deux personnes, une jeune femme et un homme noir se tiennent près d’une pierre tombale, celle de la mère des Originels et ils laissent entendre qu’ils ont beaucoup à faire.

Le suspens n’est pas à son apogée mais ce sera avec plaisir que je visionnerai cette nouvelle saison.

😉

Note : par curiosité, je suis allée mater Vampire Diaries et devinez quoi ? … ça me plaît !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s