Mon’s Livre 2014

MonsLivre

Aux Halliennales, une infographiste talentueuse, Fleurine Retoré nous avait parlé de ce salon. Nous, je parle bien sûr du trio de blogueuses : Laëtitia Des Mondes Imaginaires, Adora de The Midgnight Angel’s Blog et Moi-même.

Après investigation du web, je suis tombée sur le site du salon et différents articles évoquant ce salon comme celui de Paris. Soixante-dix auteurs présents, des milliers de visiteurs attendus… ça m’a fait un peu flipper. (Moi, au salon du livre de Paris, plus jamais, sauf cas exceptionnels !) Eh bien, ce n’était pas exactement ça. Ok pour les auteurs mais ce samedi 23 novembre, les lecteurs n’étaient pas au rendez-vous… Le bon point, c’est que l’attente auprès des auteurs s’est compté en minutes voir en secondes, qu’on n’a pas eu à jouer des coudes pour naviguer dans les différentes allées ni à se battre pour avoir les derniers exemplaires.

Je me suis fait plaisir sur ce salon. Montant des dommages en euros : 99.90 euros mais que du bonheur ! Si si ! De belles rencontres et des bons moments passés. Titia & Adora, je vous adore !!

Tout d’abord, nous avons eu un coup de cœur pour un artiste qui ne fait pas dans les livres… Un peintre belge dont les toiles représentent des mondes féeriques. Paul Yperman, mesdames, messieurs. Il n’a ni site web ni Facebook, cependant, il vend essentiellement dans les salons et les festivals médiévaux. Trolls et Légendes, Provins, Chimères Légendaires… Il nous a parlé de son activité et des festivals à voir aux Pays Bas qui se déroulent dans des cadres magnifiques. Preuve en vidéo sur son cellulaire 😉

A la fin du salon, me restant une trentaine d’euros, je me suis offert deux toiles qui décorent l’une mon salon, l’autre mon bureau.

Mons Livre 2

Ensuite, nous sommes allées vers un stand vraiment très bien agencé des couleurs que j’aime : le bleu. J’ai su résister aux chocobons !! Ce stand était celui d’Astrid Méan dont Adora a fait la connaissance au salon Val Joly’maginaire. Astrid a publié chez Kitsunegari Editions le premier tome de son hexalogie Deorum Interfectores – 1 – Alter Ego. C’est une auteure de 18 ans qui a su captiver mon attention à tel point que je me suis laissé séduire et hop, le voilà dans la pile à lire. Ses personnages issus d’un monde parallèle échoient dans notre monde à l’époque romaine. J’ai trouvé ça intéressant car à la fac, les cours sur l’empire romain m’avaient toujours plu. Le choix historique est vraiment original. En plus, Astrid est très sympathique !

Mons Livre 1

Parcourant les allées, une auteure dont je ne me souviens pas le nom nous a quasiment forcées à nous intéresser à sa duologie vampirique avec un « Vous pouvez lire le résumé par curiosité… » OMG, ce type d’accroche/d’approche, ça me soule !!! Je me suis contentée de la regarder et de sourire. Elle aussi souriait mais ne parlait pas et patientait tandis que mes camarades faisaient mine de s’intéresser. Un malaise s’est rapidement installé. *Vite fuyons !!!* Après cette rencontre embarrassante, j’ai soigneusement évité de repasser de près de ce côté-ci….

Nos pas nous ont menés au stand de la maison d’édition de L’homme Sans Nom, connue pour moi le 1er sept, où un monsieur m’a fait une présentation rapide des livres présents. Là, ça allait un peu trop vite pour que mon cerveau assimile toutes les données ! Je pensais que ce charmant monsieur était un des auteurs. Mauvaise pioche, c’était le directeur. Cependant, je trouve rassurant qu’il ait une aussi bonne connaissance des ouvrages qu’il propose et puisse en parler avec passion.

Le contraire parait étonnant mais je me souviens d’une maison d’éditions où la directrice m’avait dit : « ça parle d’une aventure fantastique… Tenez, lisez le résumé qui vous en dira plus… » Hum…d’accord…

Pour finir, ce monsieur m’a laissé en compagnie de Feldrik Rivat, l’auteur de la saga Les Kerns de l’Oubli. J’ai fait sa connaissance à Mariembourg, au festival Chimères Légendaires mais je ne m’étais pas intéressé à son ouvrage ; plutôt à son déguisement steampunck qui devait bien lui peser sur la tête et les épaules. En cette heure, il m’a présenté le premier tome de sa trilogie. Un roman choral qui met en scène la dernière réincarnation d’un héros maudit. Eh bien, j’ai craqué ! Hop, dans la pile à lire !

Juste à côté se trouvaient Frédéric Lyvins et son acolyte Jibé Leblanc. Tous deux écrivent une histoire qui sortira prochainement. Ne connaissant pas ce dernier, je me suis laissée tenter par le premier tome de la trilogie Le Cauchemar de Cassandre. C’est un très très très gros livre. Depuis quelques temps, les très très très gros livres m’effraient. Bah oui, y a trop de pages !

Petite blague…l’auteur a dédicacé l’ouvrage à Séverine… Ouais… soit ses oreilles ont mal fonctionnées soit il avait une Séverine en tête… Mon prénom commence effectivement par un S…

(où bien l’auteur est-il parent avec le chef du restaurant de mon association qui toute la semaine m’a appelé autrement que par mon prénom : Sarah, Sandrine, Gwendoline, Micheline, Caroline… ?)

J’ai également discuté avec Claire Wallaert et acheté deux petites choses à S.A Williams.

Le salon ne représentait pas uniquement le fantastique. Il y avait de la littérature plus classique ainsi que des écrits sur la région de Mons.

Pour finir, je suis repartie avec trois livres et deux peintures. Je suis toute ravie et impatiente de plonger dans les univers des auteurs.

Mons Livre 4Mons Livre 5

Mons Livre 6

 

Mons Livre 3

(Eh oui, c’était le lendemain du jour des résultats du concours Happy Halloween)

 P.S : j’ai démarré Deorum Interfectores, l’écriture m’emporte, ça promet une belle aventure !

😉

Publicités

6 réflexions sur “Mon’s Livre 2014

  1. Quel promenade ! Comme d’habitude, tes excursions donnent toujours envie d’aller voir les pépites que tu récupères.

    J’vais commencer ton prologue ce soir et je te dis quoi par pm ;).

    J'aime

  2. Super présentation, dommage que ce soit si loin de chez moi car j’y serais bien allée… Peut-être un jour, qui sait ? En tout cas bonnes lectures et à bientôt 😉.

    J'aime

  3. Super présentation, dommage que ce soit si loin de chez moi car j’y serais bien allée… Peut-être un jour, qui sait ? En tout cas bonnes lectures et à bientôt .

    J'aime

  4. Pingback: Belladone T2 | Mes petits bonheurs

  5. Pingback: Les Kerns de l’Oubli | Mes petits bonheurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s