INTERSTELLAR

Qui a échappé à la promotion de la dernière production de Christopher Nolan ? Frise géante dans les cinémas, publicités sur les bus urbains et dans les stations de métro. Eh bien, pas moi ! Quand on fait un peu trop de pub autour d’un film, ça peut sentir le Potentiel Gros Navet. Je suis allée, non pas pour le vérifier, mais pour voir ce que Nolan proposait.

Interstellar

Le film raconte les aventures d’un groupe d’explorateurs qui utilisent une faille récemment découverte dans l’espace-temps afin de repousser les limites humaines et partir à la conquête des distances astronomiques dans un voyage interstellaire.

J’ai passé un bon moment devant ce film. J’ai bien aimé sa structure. Au début, des personnes âgées prennent la parole et font un témoignage. On comprend qu’on est quelque part dans un futur où la Terre s’essouffle. Des tempêtes de sable s’abattent sur les villes où l’informatique-ménager a disparu. Plus tard, ces mêmes phénomènes atmosphériques entraînent de graves maladies respiratoires…etc.

Un jour, la jeune Murphy découvre un mystérieux phénomène dans sa chambre. Un code lié à la gravité. Son père, un ancien pilote de la NASA mène l’enquête et se retrouve catapulter à bord d’un vaisseau afin de trouver le nouveau berceau de l’Humanité. Ce départ imposé s’annonce comme un choix difficile puisqu’il doit quitter ses enfants et n’est pas en mesure de leur promettre son retour.

Explorant une faille dans notre univers, un trou de verre ayant la forme d’une sphère, les astronautes, nouveau conquérants de la galaxie doivent déterminer quelles planètes est susceptible d’accueillir une nouvelle population humaine. Les choix sont difficiles car le carburant et le temps n’est pas illimité pour la Terre. Ils doivent opérer des choix, porter par leur raison ou leur cœur.

C’est ainsi qu’ils visitent une première planète où le temps s’écoule différemment. J’ai adoré ce passage. Anne Hathaway campe la fille d’un éminent chercheur et lorsqu’elle annonce qu’une heure passée sur la planète équivaut à sept ans passés sur la Terre, ses camarades consentent à faire ce sacrifice et la visiter. Cependant, à leur retour, ce n’est pas sept ans mais une vingtaine d’années écoulées !

Woutch !

Revoir Matthew McConaughey dans ce genre de film m’a évoqué Contact, film de Robert Zemeckis sorti en 1997 où il interprète un rôle au côté de Jodie Foster. Nolan l’a sûrement vu parce qu’à moi, Interstellar m’a fait l’effet d’un prolongement plus abouti. Des réponses nous sont apportées ! SPOILER : par exemple lorsque Cooper est dans cet espace en 5 dimensions. Ellie dans Contact fait aussi cette découverte mais « Eux » (les extraterrestres) n’affirment pas qui ils sont. Tandis que dans Interstellar, Cooper se rend compte de leur identité. Héhé…

Je ne vous raconterai pas la fin parce que sinon ce serait vous gâcher la surprise de savoir si l’entreprise à fonctionner. Mais je vous dirai ceci, elle est géniale ! Et cela vaut bien les 2h50 du film.

Merci M’sieur Nolan pour votre version de ce scénario !

😉

P.S : Contact est un de mes Sf préférés !

Publicités

3 réflexions sur “INTERSTELLAR

  1. Comme toujours, tes critiques de film donnent une envie folle de regarder :3 !

    J'aime

  2. Et voilà un film de plus que je désire voir. Mais quand aurais-je le temps ? Il faudra bien que je trouve car maintenant, j’ai très envie de revoir « Contact » et de découvrir « Interstellar », grâce à toi!

    J'aime

    • Ah ah 😉
      J’ai très envie aussi de revoir Contact ❤
      Il va falloir que tu trouves le temps, Lina, car sur grand écran, il rend vraiment très bien.
      P.S : mon blog est sur wordpress, un bonheur de bloguer depuis !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s