18 octobre 2014, 22°C

Il est bon de se remémorer un moment agréable comme ce week-end du 18 et 19 octobre. Cela faisait de longs mois que je n’étais pas rentrée dans ma campagne. La maison de mes parents s’est étendue d’une véranda où il fera bon de lire cet hiver. Cependant, je n’en profiterai pas ; ma vie est dans le Nord à présent.

J’ai tenu un maximum à profiter de la tranquillité de notre cour. Je me suis installée sur un transat. D’abord avec mon casque Reza à écouter de la musique instrumentale, trip hop, Elsiane, ensemble vocal, The Real Group, Rajaton, Voces8, Pentatonix et d’autres. Puis, lorsque le mp3 m’a lâché, ce fut autour de ma liseuse chérie. Je me suis envolée dans l’univers de On a marché sur… 

Des coccinelles et deux paons du jour virevoltaient autour de moi. Certains audacieux se sont même posés sur ma délicate silhouette. Les coccinelles et les papillons ok, les mouches et les araignées, non !

Mon frère a sorti son appareil photo, voici quelques clichés.

001 Octobre 2014

Une bête à bon Dieu.

Il y en avait beaucoup ce samedi après-midi. Elles étaient moins nombreuses le lendemain. Peut-être est-ce parce qu’il faisait plus frais ?

Ce petit coléoptère est célèbre depuis le 5e siècle car il a sauvé la vie d’un innocent condamné à tort à la décapitation. Une coccinelle s’était posée sur son cou. Le bourreau essayait de la chasser mais n’y parvenait pas. Cette petite bête revenait continuellement à cet endroit. Le roi de l’époque y a vu la manifestation d’une intervention divine. Il a eu bien raison d’annuler la sentence, puisque le véritable coupable fut démasqué dans les jours qui suivirent. Depuis ce temps, la coccinelle évoque  la chance, le bonheur/porte-bonheur.

On dit également que lorsqu’elle se pose sur soi et qu’elle prend son envol, il fera beau demain. J’ai eu beau tenter l’expérience dimanche, ça n’a pas fonctionné. Le pouvoir de la coccinelle ne faisait pas le poids contre les prévisions météo.

007 Octobre 2014

Un paon du jour… Ils sont reconnaissables à leurs motifs sur les ailes. Je les adore ceux-là ! Ce papillon revenait tout le temps se poser sur le tapis déroulé auquel mon père faisait prendre l’air. Sont-ce les couleurs qui l’attiraient ? Mystère.

008 Octobre 2014

En tout cas, mon frère, a le coup d’œil. Il a réalisé un site web pour offrir un panel de possibilité photographique. Il propose également des cours. Faites un tour pour moi, appréciez son travail.

Site : Flitz Oppenheim

😉

Publicités

Une réflexion sur “18 octobre 2014, 22°C

  1. Pingback: Bon réveillon et… Ho Ho Ho | Mes petits bonheurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s